Parce que j’ai pas eu mon jour « Off »

Bonsoir tout le monde !

Pourquoi cet article ? Ben tout simplement, parce qu’aujourd’hui je n’ai pas eu mon jour « Off », comme j’ai en général une fois par semaine.

Je ne vais pas parler dans ce papier de « charge mentale » car on entend trop parler de ce mot à la mode en ce moment, et aussi parce que (malgré tout) mon homme m’aide beaucoup à la maison.

Je vais donc vous présenter une journée standard à la maison, qui à mon avis ressemble à 99,9% à celle des autres mamans ; Suite à cela, vous comprendrez (ou pas) l’importance pour moi de cette journée « Off ».

De manière générale, je me mets le réveil à 6h le matin en semaine, afin de pouvoir préparer tout le monde pour la journée qui s’annonce.

Malheureusement, il m’arrive de rater le réveil ⏰ !! Mais cela n’est pas très grave puisque mes chers garçons se lèvent vers 7h que ça soit en semaine ou en week-end (disons qu’ils ont un créneau horaire de 6h à 8h maximum), on sera donc tout de même à l’heure pour l’ecole … Oui mais accompagnés d’une maman pas préparée, avec les cheveux attachés à l’arrache, pas maquillée et vêtements à peine choisis, comprendre par là pas forcément assortis ou tirés du fond du placard. Ah oui aussi bien entendu, je n’aurais pas déjeuné.

Quand on se lève à 7h, forcément la course commence : les deux loulous veulent manger en même temps, donc Noah dans les bras, j’attrape le déjeuner du grand, tout en préparant le biberon.

Ensuite, je m’accorde 5 minutes de détente, câlin où je donne le biberon à mon Noah lové sur le canapé, 5 minutes pas plus parce qu’il a une bonne décente et que monsieur est tellement speed qu’une fois le biberon pris, il se tortille dans tous les sens pour descendre de mes bras et aller gambader.

Je fais donc un premier petit rappel à l’ordre à monsieur Maël afin qu’il se dépêche à manger …

Je vais ensuite habiller Noah avec des vêtements (idéalement) préparés la veille (en gros si je n’étais pas trop claquée le soir), s’entame alors près d’un quart d’heure d’une séance de « catch », non, non je n’exagère pas !!

Une fois le bonhomme préparé, je retourne dans le salon pour me rendre compte que Maël a à peine, entamé son petit déjeuner, deuxième rappel à l’ordre ! 😫😩

À ce moment là, je m’habille vite fait bien fait, histoire d’être un minimum présentable à l’écol.

Et bien entendu … devinez quoi ?! Troisième rappel à l’ordre pour monsieur Maël !!

Maintenant, le speed commence à bien s’installer et en général Maël en vient à ne pas finir son petit déjeuner, par manque de temps.

Et comme vous l’avez compris, on est limite en retard, du coup je l’habille alors que monsieur sait, bien entendu le faire.

Ça y est, tout le monde est prêt … Cependant, très souvent, Noah entre temps, a pris les clés de la voiture ou de la maison et les a cachés, la dernière fois, c’était carrément le cartable de son frère. Comment dire qu’à ce moment là, je bouillonne 😤😫😩.

Vient ensuite le moment de les installer dans la voiture ; Maël 4 fois sur 10 arrive à s’attacher seul (Mais pourquoi ces six p….. d’autres fois il n’y arrive pas ?! Bien sûr, ce sont les jours où nous sommes en retard, sinon ce n’est pas drôle). De mon côté, se déroule la seconde séance de catch de la journée avec Noah, pour l’attacher dans la voiture, il se raidit, se débat, crie, …

Bref, vous l’avez donc compris, je me lève une heure avant, histoire de penser un peu à moi ; tout simplement manger et me préparer, de sorte de ne pas avoir trop honte de moi. Mais comme je le disais plus tôt, ça c’est quand je ne suis pas trop fatiguée, c’est un peu le serpent qui se mord la queue …

Bon, tout le monde est attaché, on ouvre le portail, on sort la voiture, on ferme le portail et on y va !! Un peu plus de 15 minutes de route … et la galère pour trouver une place !

On peut ensuite déposer Maël à l’ecole, et faire le chemin à l’envers, après bien sûr le rituel du aurevoir avec mon grand : attendre son feu vert pour partir de la classe, puis le coucou à travers chacune des fenêtres de la classe (heureusement qu’il n’y en a que trois), et évidemment la troisième séance de catch avec Noah.

À ce moment là, si c’est pas trop le bronx à la maison, je déjeune, et sinon, ben j’attaque le ménage, … et puis je mangerai mieux à midi.

Je vous passe donc ce passage de la journée pas très intéressant qui est de faire le ménage avec un bébé de 18 mois dans les pattes qui redéfait tout au fur et à mesure 😫😭.

Ensuite, vint midi avec Maël qui rentre de l’ecole (son père passe le prendre en débochant) et la course continue, il reprend l’ecole à 13h15 (heure à laquelle le portail ferme) il faut donc partir à 12h55, soit moins d’une heure pour manger, il faut donc que tout soit près avant (le mieux un repas préparé la veille).

Papa Samsam aimerait laisser Maël à la cantine, mais j’ai plus de mal avec ça, sachant que l’on peut le prendre … et puis pour l’instant quand on en parle à Maël, c’est limite des pleurs (mais je sais que ce ne sont pas les enfants qui décident, rassurez-vous), donc je pense qu’on envisagera peut-être ça pour l’an prochain.

Disons qu’on y va étape par étape : première année de maternelle, il faisait la sieste l’après-midi à la maison, là cette année c’est journée entière, donc l’année prochaine, on passera (ou non) à l’etape cantine.

La plupart du temps, c’est moi qui le ramène, le temps que papa couche Noah.

Puis arrive mon moment préféré … mon temps à moi !! Pendant la sieste de Noah, je me pose et fait « mes petites affaires », je blogue, mon puzzle ou autres, mais sachant qu je ne peux pas faire de bruit par rapport aux siestes de Noah et de l’homme, j’en profite donc pour me détendre.

Malheureusement, ce temps saute quand je travaille la nuit à venir, étant donné que je dois faire une petite sieste 💤. Certes, vous allez me dire je me repose, mais c’est pas pareil j’aime avoir du temps pour moi.

Puis, papa Samsam va chercher Maël à l’ecole et moi je reprend les tâches ménagères : vider le lave vaisselle, préparer une nouvelle machine, repassage, …

Le soir, je prépare le repas (mais pas toujours) pendant que papa Samsam douche les enfants, mais j’attrape aussi les vêtements pour le lendemain, surtout si c’est un soir où je travaille, et dans quel cas papa préparera seul les garçons.

Ensuite, on mange en famille, ou les enfants d’abord, s’il se fait déjà tard, et vint le moment du coucher.

Une petite histoire pour le grand, et on peut enfin se poser sur canapé, mais ce n’est pas pour autant que l’on arrive réellement à se détendre, et oui nous avons le droit à « Pipi », « Caca », « j’ai soif », « la porte est trop fermée », … de Maël.

Bref, comme je le disais le papa m’aide beaucoup comme vous pouvez le voir, mais parfois j’en ai raz le bol.

Je suis à 80% au travail, et de nuit donc pas très souvent au travail, mais je manque tout de même de sommeil : les jours où je déboche de ma nuit et où je ne rembraye pas le soir, je me lève vers 13 h pour ne pas être déréglée le soir mais forcément c’est dure de tenir après quand on n’a dormi que 3-4h, surtout que ça correspond aux soirs ou l’homme va au foot, donc disons que je suis un peu moins patiente pour le coucher des enfants.

Le fait de me lever également tous les jours de bonne heure pour l’école m’épuise, mais je sais que c’est le quotidien de toutes les mamans.

C’est pour cela que j’ai besoin de ma journée « Off » ; bon ça fait deux heures qu’elle nous parle de sa journée « Off », mais en quoi consiste cette journée ?!

D’avance, ne m’enviez pas trop, il s’agit juste du jour dans la semaine où le papa est de repos en même temps que moi, et où il amène Maël à l’école.

Mais ne pensez pas que je fais la grasse matinée pour autant, je me lève, j’habille les enfants, on déjeune tous ensemble et quand il part pour l’école, je commence le ménage ; donc comme vous pouvez le voir, rien de très kiffant, mais cela me permet de souffler et me fait du bien.

La seule chose qui peut me faire parler de charge mentale dans cet article serait le fait de préparer les vêtements des enfants seule, faire le planning de l’homme et de nounou, gérer les rdv, me préoccuper de la maison (l’homme me dit de lâcher prise, mais je ne peux pas me poser dans une maison sale, et la plupart du temps, il raisonne un peu comme beaucoup d’hommes je pense, que je n’ai qu’à lui demander les choses pour qu’il les fasse).

Enfin tout ça pour dire qu’aujourd’hui l’homme travaillait, je n’ai donc pas eu cette coupure de la semaine, d’autant plus que Maël est resté à la maison étant nauséeux et patraque, et surtout debout depuis 5h40 !! 😵

Dites moi que je ne suis pas la seule à être fatiguée, vivement les vacances !!

323A44E9-3BDC-4A06-8803-400CA875AF72

Illustration : http://crayondhumeur.blogspot.fr

PS : papa Samsam m’a tout de même accordée un temps pour moi, en me permettant de prendre un bain, et je m’y suis même endormie !!

PS2 : désolée pour cet article défoulage, trop long et brouillon.

 

2 réflexions sur “Parce que j’ai pas eu mon jour « Off »

  1. Mam Desbois Martin dit :

    Holala je suis trop contente de voir que je ne suis pas la seule pour qui les journée sont trop vourte pour avoir le temps de tout faire et les nuits trop courtes aussi, mes enfants ont a peu près le même âge ( sauf que mon grand viens d’avoir 5 ans, il est en GS) et je travaille de journée et papa de nuit, on se croise, il gère les enfants, je prépare tout pour qu’il ne galère pas trop seul, il va chercher le grand le midi aussi et le ramène et au retour sieste de la puce de 16 mois ( … ou pas… fait des tour en voiture pour qu’elle s’endorme). Et le soir quand je remtre, papa part 30 minutes plus tard, donc a mon tour pour le bain, prépa repas et coucher. Un vrai marathon mais …que du bonheur

    J'aime

    • mamandebordeemaiscomblee dit :

      En effet, vos journées ont l’air plus que rythmées !! C’est dur parfois de tout gérer, mais c’est ce qui fait qu’on apprécie d’autant plus les vacances je pense !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s