L’année sportive des garçons

Coucou tout le monde !!

Encore une soirée solo pour moi, donc après un bon repas, je me retrouve devant ma série nunuche avec mon troisième bébé. Bon ok j’exagère un peu mais disons la troisième personne/chose avec qui je partage beaucoup de temps dans la journée, parfois même plus que mon homme (parfois nous nous croisons seulement), le pourquoi je le place en troisème position, bref vous l’aurez compris je veux parler de mon ordinateur.

Je le retrouve donc ce soir pour vous parler des sports que font les garçons cette année.

En effet, la dernière fois, je vous ai parlé de manière générale de la rentrée scolaire concernant l’école et la MAM pour Noah, mais qui dit rentrée des classes dit aussi rentrée sportive.

Maël faisait déjà un sport l’an dernier (et ce depuis ses trois ans, il ne les avait même pas d’ailleurs), il était donc évident qu’il continue cette année.

Il avait commencé par faire deux années d’affilées Baby Gym, à deux ans et demi, il n’y a pas beaucoup de sport possible (ah oui juste avant il a aussi fait les bébés nageurs mais après un an, nous souhaitions arrêter).

Deux années étaient bien suffisantes, la seconde, il traînait un peu la patte pour y aller à vrai dire, il fallait donc lui trouver un autre sport pour la moyenne section.

Souhaitant faire comme sa tante (ma petite sœur), il avait alors choisi l’équitation ou « le poney » comme il dit.

Il a donc fait du « poney » l’an dernier, et cela c’était très bien passé.

43878122_534475126980339_3506815456876953600_n

Cependant, cette année sa monitrice a quitté le club, et pour d’autres petites raisons aussi, nous avons préféré le changer de centre équestre et donc retourner là où il en avait fait pour la première fois (baptême de poney ainsi qu’une demie-journée de stage pendant des vacances scolaires lorsqu’il était en petite section).

C’est un grand club équestre plutôt réputé dans le coin (c’est d’ailleurs dans celui-ci que ma sœur en a fait pendant quelques années).

Son heure de cours est le Mercredi matin de 9h30 à 10h30 ; heure entièrement passée sur le cheval, c’est pourquoi, on nous demande de venir plutôt vers 9h pour que l’enfant ait le temps de sceller son poney et tout, et le cours se termine plus vers 10h45-11h, toujours pour les mêmes raisons, afin qu’il le rentre dans son box, le brosse, …

Ce centre est plus onéreux que le précédent, mais disons que cela est justifié par rapport au temps qu’il y passe, puisque dans l’autre il avait aussi une heure de cours mais qui comptait également le temps de préparation du cheval, il n’était donc réellement sur le poney qu’une demi-heure.

Ils sont en petit groupe de 5 enfants, ce qui permet de progresser rapidement, pour dire ils ont déjà commencé à utiliser la cravache. Maël a l’impression que ce n’est que les adultes qui l’utilisent, il est donc très fier de le faire.

43584739_478093992703966_3117186383244951552_n

 

Bref, il adore toujours autant l’équitation, et même si à la base nous pensions qu’il n’en ferait que l’an dernier (car encore une fois à 4 ans et demi peu de sport s’offrent à nos loulous), et que dès qu’il aurait l’âge requis, il ferait certainement du foot (ou autre sport qu’il voudrait), nous sommes très content qu’il continue cette année.

Mais en plus du « poney », cet été Maël nous a très vite suggéré de faire un second sport : au départ c’était la natation puis forcément avec la période de la coupe du monde, le foot est devenu sa nouvelle évidence.

Au départ, je n’étais pas forcément pour qu’il fasse deux activités sportives, de peur que cela ne lui prenne beaucoup de temps, d’énergie et forcément le fatiguerait. De plus, cela allait charger encore un peu plus notre planning déjà bien complet. Sans oublier, l’aspect financier aussi car papa Samsam fait également du sport, et il était hors de question de priver Noah de sport pour que son frère en fasse deux.

On a donc longuement discuté avec papa Samsam (qui était plutôt pour lui), pesant le pour et le contre, et il en est ressorti qu’il aimait beaucoup l’équitation, on ne pouvait donc pas le forcer à arrêter quelque chose que nous lui avions fait commencé l’année passée pour choisir autre chose, cela irait contre les valeurs que nous souhaitons lui inculquer qui sont la persévérance et la détermination entre autres.

De plus, l’équitation est un sport plutôt calme et solo, or Maël est un petit garçon débordant d’énergie (et disons que je préfère qu’il l’évacue à l’extérieur plutôt qu’à la maison), et n’aime pas prêter (malgré le fait d’avoir un petit frère), un sport d’équipe était donc le bienvenu.

Bref, vous l’avez deviné, (d’ailleurs ceux qui me suivent sur Instagram et Facebook le savent déjà) Maël a donc choisi le foot en second sport.

43626682_2056033907990547_7686950321112743936_n

J’ai laissé papa Samsam choisir le club, c’est son domaine, je le laisse donc gérer.

Il a entraînement le Mercredi de 17h30 à 19h et des matchs le Samedi matin (mais pas de façon régulière disons 1 à 2 par mois).

Il aime énormément cela ; est très attentif lors des exercices d’entraînement, s’applique, prend même parfois un peu trop son temps à mon goût mais je ne dis rien, parce que je me suis fait réprimander par papa Samsam me disant « tu ne vas pas être comme ces parents qui crient après leurs gamins sur les bancs », bref je vais donc me taire… Mais rassurez-vous, je ne lui ai pas crié de se bouger les fesses du bord du terrain, j’ai attendu qu’il vienne boire un coup avec moi pour le lui dire, il m’a répondu « c’est normal, il a dit qu’on avait le droit de prendre notre temps », pour une fois qu’il écoute les consignes à la lettre…

À la fin de l’entraînement, ils font un petit match, mais disons que la dernière demi-heure est un peu compliquée pour lui (et visiblement pour tous ceux de l’équipe qui commencent à se dissiper), il semble fatigué et demande même à aller dans les buts, car « ça fatigue un peu de courir quand même, et puis arrêter des buts est moins compliqué que d’essayer d’en mettre ».

Monsieur est un peu feignant sur les bords, ceci dit papa Samsam m’a dit que lors du premier match, il s’était plutôt bien débrouillé dans les caisses et avait réussi à sauver son équipe en arrêtant quelques buts. Autant vous dire que j’étais plutôt très très fière de lui, je l’imagine déjà en tant que futur Barthez ou pour être plus dans l’aire du temps le futur Lloris.

Enfin bref, je redescend de mon petit nuage… Je ne pensais vraiment pas que je serai ce genre de maman, il suffit que je le vois sortir sa mallette de docteur pour le voir devenir médecin, écrire une petite histoire (dans sa langue à lui bien sûr, il ne sait pas encore lire et écrire) pour le voir devenir écrivain, et voilà que maintenant je l’imagine en gardien de buts, bref va falloir que je me calme et comme dit la chanson « Mon fils » quoique mes garçons feront je serais toujours fière d’eux.

Comme je vous disais donc, les dernières minutes de l’entraînement semblent éprouvantes, de plus avoir le match le Samedi matin le fait se lever un jour de plus dans la semaine lui laissant finalement que peu de grasses matinées. On lui a donc laissé deux semaines d’essais avec les deux sports, afin de savoir s’il souhaitait réellement les poursuivre, ou seulement un seul voire aucun.

Mais non, ce petit garçon n’est pas revenu sur ses choix et reste bien décidé à vouloir faire ces deux sports dans lesquels il semble plutôt bien s’investir ; j’aime sa détermination et sa volonté, espérons que ces deux choses ne le quitteront pas en grandissant.

Voilà donc pour Maël et ses sports, bon par contre j’ai précisé d’office que ce n’est pas plus de sport au fur et à mesure qu’il grandit, non parce que je le vois venir d’avance…

Passons donc à mon Noah.

Comme je le disais plus haut, peu ou pratiquement pas de sports sont possible à son âge. Mais Noah est turbulent et débordant d’énergie, si on pouvait un peu le fatiguer, cela ne serait pas du luxe.

On a donc choisi de l’inscrire à la Baby Gym comme son frère au même âge car les personnes gérant ce club sont très gentilles et adaptées aux enfants de cet âge-là.

J’ai souhaité l’amener pour son premier cours. Au départ, il ne voulait pas trop y aller, il répétait « Non pas gym, pas gym », en accompagnant la parole d’un geste de la main, comme il sait si bien le faire.

Il ne connait pas cet endroit car il ne se souvient pas de l’époque où son frère y allait étant encore bébé.

De plus, il ne comprenait pas pourquoi son frère ne venait pas, il est à une période où il me demande souvent où est son frère au cours de la journée ; à vrai dire il se répond lui-même en disant « Malel a cole » (« Maël est à l’école » je traduis on ne sait jamais).

Bref, arrivés sur place, je l’ai guidé vers le groupe où il s’est dirigé sans problème, mais il tenait un « crosaure » dans la main (comprendre dinosaure), c’est sa grande passion du moment (moment qui commence à durer d’ailleurs).

Lorsqu’il a commencé le parcours, la monitrice (je ne sais pas si on peut dire ainsi mais on va dire que oui) lui a demandé de lui donner le jouet afin qu’elle puisse lui tenir la main pour le faire sauter sur le trampoline sans tomber.

Moi, voulant bien faire je me suis levée pour libérer les mains de N., mais cela n’a pas plu à Noah qui s’est alors mis a pleuré et s’est réfugié dans mes bras ne voulant plus me quitter et ne souhantant donc plus faire l’activité, bref j’avais râté mon coup. J’ai même essayé de le faire avec lui, mais il ne voulait rien savoir.

Le dernier quart d’heure, la monitrice a voulu avoir les enfants pour elle seule, demandant aux parents qui étaient restés pour observer le premier cours de partir, ce que j’ai bien compris puisque pour Maël nous procédions déjà ainsi.

Sauf qu’elle a dû me le prendre des bras de force et que pendant cinq minutes, je l’ai entendu pleurer, crier.

C’était assez compliqué pour moi, je me disais que c’était juste un sport et que je ne devais pas le forcer et donc le rendre dans cet état pour quelque chose qui est censé être du loisir. Au bout de 5 minutes, pour faire diversion, elles ont proposé aux enfants de boire un verre, ce qui a fini par calmer mon Noah qui a même fini par accepter de reprendre le parcours !! Bon dès qu’il m’a de nouveau aperçu, il est venu se réfugier dans mes bras, ne voulant pas y retourner, mais bon c’était la fin du cours…

Une des monitrices m’a dit de ne pas m’inquiéter, que cela arrivait souvent et que la fois suivante, cela se passerait certainement très bien.

J’ai donc laissé papa Samsam l’amener pour voir comment cela se déroulerait avec lui…

Ce que je redoutais (et à la fois, ce qui m’a rassurée), est que tout s’est très bien déroulé, il a été dans la salle sans soucis, le papa l’observant de loin. Pas de pleurs, pas de cris, et monsieur était ravi de sauter, courir et même faire des roulades.

La dame de la gym m’a gentiment envoyée un message pour me montrer des photos de Noah réalisant le parcours avec un grand sourire ; autant vous dire que j’ai trouvé l’attention extrêmement gentille et réconfortante. J’étais déjà satisfaite de leurs comportements lorsque Maël y était, mais là ça n’a fait que me conforter dans mes choix de l’y inscrire.

D’autant plus que monsieur Noah maintenant est ravi d’y aller, et le matin, lorsque je prépare tout le monde (enfin juste mes deux enfants quoi) pour amener Maël à l’école, Noah me demande « Nounou ? » « Gym ? » je trouve cela trop mignon et me prouve que nous avons eu raison d’insister après ce premier cours catastrophique.

Au niveau des horaires, je ne vous ai pas précisé c’est de 16h à 17h, on essaie donc de faire un parent avec un enfant car les deux sports ne sont pas dans la même ville, et le risque de retard pour le foot est trop important, on va donc alterner chaque semaine.

Bref, voilà à quoi se résument nos folles journées du Mercredi, et encore je n’ai que deux enfants…

Et chez vous quels sont les sports ou activités ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s