Le coucher des enfants

Coucou tout le monde !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du coucher de nos enfants, qui comme pour beaucoup de parents je pense peut s’avérer être toute une histoire par moment.

Le problème ne vient pas du plus grand, je dois même dire que c’est plutôt « Easy » avec lui en ce moment ; en ce qui concerne le coucher bien entendu, on ne va pas exagérer. Il est loin d’être parfait, il a tendance à mal nous parler depuis quelque temps, mais bon c’est une autre histoire pour laquelle je l’espère je n’aurais pas besoin d’écrire un article.

Pour ce qui est de l’endormissement avec Maël : on lui lit une histoire avant d’aller au lit ou on fait ses questions des Incollables, ou encore si nous avons vraiment le temps, nous faisons un jeu de société avec lui.

Ensuite, il se couche, avec une veilleuse : en ce moment c’est sa lampe Harry Potter avec le vif d’or qui lui fait une lumière douce et en plus est branchée sur secteur, elle ne gaspille donc pas trop de piles comme la plupart des veilleuses.

Il dort ensuite d’une traite jusqu’au lendemain matin, vers 7h / 7h15 les jours d’école où je suis obligée de le réveiller, ou encore jusqu’à 9h / 9h30 les Mercredis et week-ends où il dort plus longtemps qu’auparavant ; avant une grasse mat, c’était grand grand maximum 8h.

Depuis qu’il a été opéré des amygdales et végétation, Maël ne semble plus souffrir d’apnée du sommeil (c’était le but bien entendu de l’intervention), et on le constate en tout premier lieu par le fait qu’il dorme la bouche fermée désormais, ne ronfle plus et semble avoir un sommeil moins agité. Je suis sincèrement soulagée sur ce point, car je culpabilisais énormément d’être passée à côté de son apnée du sommeil, avant que la pédiatre ne me mette la puce à l’oreille.

On a un rendez-vous de contrôle avec son ORL le 19 Juin, mais il me semble que tout soit revenu à la normale.

Le soucis actuel vient donc de monsieur Noah …

Depuis un certain temps déjà, on applique le rituel du coucher comme pour son frère avec une histoire ou son magazine mensuel qui comporte des petites histoires et activités.

Puis, on le couche en lui laissant lui aussi une lumière douce : son dinosaure qu’il a eu à son anniversaire, également branché sur secteur et heureusement car il souhaite qu’on lui laisse allumé la nuit entière sinon « il va pleurer » comme il ne cesse de nous le répéter.

IMG_8668

En effet, nous avons tenté de lui éteindre lorsque nous allons lui faire un petit bisou en allant se coucher et que par miracle il dorme déjà, mais s’il se réveille dans la nuit, alors là, on a le droit aux pleurs car sa lumière est éteinte.

Il y a plusieurs semaines, voire même plusieurs mois, après l’avoir couché, on l’entendait jouer dans sa chambre, malgré le fait qu’on y retournait à plusieurs reprises le fâcher, lui répétant que la journée était faite pour jouer et la nuit pour dormir, mais rien n’y faisait.

Si bien que lorsque nous allions nous coucher vers 22h30 voire même 23h, ce petit coquin ne dormait toujours pas et quand nous nous rendions dans sa chambre, il nous réclamait alors le classique d’un enfant : « Pipi » et « J’ai soifffff ».

Nous avons pendant cette période un peu baissé les bras à ranger sa chambre, qui était alors devenue un véritable capharnaüm.

Autant vous dire qu’à s’endormir à cette heure-là, les réveils le lendemain pour amener son frère à l’école ou lui-même à la MAM était un peu compliqués.

64716253_397811887742490_1156528839048822784_n

Puis le mois dernier, nous avons été faire la visite des trois ans chez sa pédiatre à qui nous lui en avons fait part, elle lui a alors fait un petit remontage de bretelles, en lui disant que c’est pas parce que papa et maman allaient avoir un nouveau bébé que cela changerait quelque chose pour lui, qu’on l’aimerait toujours autant, … Elle lui a également rappelé ce que nous lui avions déjà dit que le moment de se mettre au lit était fait pour se reposer et dormir et non pas jouer, ce pour quoi, il avait toute la journée.

Noah faisait mine de ne pas l’écouter, il n’osait même pas la regarder, je ne pensais donc pas que cela porterait ses fruits, mais à vrai dire pendant une dizaine de jours en suivant, Noah s’est endormi sans faire d’histoires de bonne heure, tout en dormant convenablement le lendemain. Je le réveillais comme son frère les jours d’école, et lui aussi ne se levait pas avant 9h les jour de repos, quoi de mieux pour moi qui ai un peu de mal avec les réveils en ce moment.

Pendant cette période, nous avons trié et rangé sa chambre parfaitement, car après tout moi aussi je n’aurais pas envie de dormir dans une chambre en bazar.

Nous maintenons sa chambre parfaitement rangée maintenant, mais pourtant depuis quelques jours, il récidive !!

Cette fois-ci, c’est un peu plus sournois, disons qu’il reste éveillé mais en silence, tant mieux me direz-vous mais comprenez notre étonnement lorsque nous allons lui faire un petit bisou quand nous allons nous coucher et que nous le découvrons toujours éveillé.

Il ne joue plus comme avant et ne met donc plus de bazar dans sa chambre, mais s’attrape plusieurs livres dans sa bibliothèque pour lire. Je ne mets donc pas beaucoup de temps à tout ranger le lendemain matin, mais c’est plus pour lui que cela m’embête, il est encore petit et a besoin de sommeil.

Il ne fait pas forcément de grosses siestes donc je ne pense pas que cela soit le vrai problème, d’autant plus qu’à son âge, il en a encore besoin.

Je me rassure en me disant qu’à la rentrée, il sera forcément fatigué avec le nouveau rythme de l’école, mais bon d’ici là il y a tout l’été à tenir. Même si encore une fois les grandes vacances, c’est différent, on est un peu plus laxiste avec les enfants, on les autorise à jouer dehors même après le bain et le repas, afin de profiter du soleil qui se couche lui aussi plus tard.

Bien sûr, on l’a « menacé » de lui éteindre sa lampe « crosaure », mais c’est immédiatement des pleurs et je me dis que c’est un peu cruel car je pense qu’il en a réellement besoin, ça doit le rassurer, c’est comme si je lui disais que j’allais le priver de doudou.

Bref, on se retrouve un peu dans une impasse, on en est pas au stade où on n’en peut plus comme avant, où on n’arrivait même pas à se détendre sur le canape à l’entendre jouer, étant donné qu’il reste éveillé sans faire de bruit. Alors à vrai dire, on laisse faire et on découvre la surprise lorsque nous-même nous allons nous coucher.

64240080_689611708156772_7867040163849830400_n

Tout ça pour vous dire que si vous aussi vous êtes dans le même cas et que vous avez trouvé une solution, je suis preneuse de toutes vos idées.

 

2 réflexions sur “Le coucher des enfants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s