Des ours dans la maison

Coucou tout le monde !

J’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un album pour enfants un peu particulier ; disons qu’il ne doit pas être mis au hasard dans les mains d’un enfant, et pour moi il est indispensable d’être lu avec un adulte.

Lorsque nous voyons la couverture « Des ours dans la maison« , on imagine un livre d’histoire banal, mais lorsque nous regardons la quatrième de couverture, on voit bien qu’il ne s’agit pas d’un livre comme les autres.

IMG_9782

« Il était là, posé sur l’étagère, un joli sifflet rouge. Pas le droit d’y toucher a dit Maman, c’est pour les grands. Papa, lui, peut jouer avec, et quand il souffle dedans, ça fait venir les ours ! Le problème avec les ours, c’est qu’ils sont sympas au début mais au bout d’un moment, ils ne sont pas toujours marrants … »

En tant qu’adulte, on comprend facilement la métaphore du sifflet avec l’alcool, et si cela reste confus, on peut voir le logo de l’association partenaire « Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie » à laquelle il est reversé 1€ à l’achat de chaque album, ce qui est une belle initiative.

IMG_9791

Pour revenir au livre en lui-même, il raconte l’histoire d’une famille standard, où un soir le papa n’ayant pas le moral se met à utiliser le sifflet rouge réservé aux adultes, ce qui fit venir un ourson rigolo. Toutefois, au fur et à mesure des jours, le papa utilise de plus en plus le sifflet, ce qui fait venir d’autres ours dans la maison nettement moins sympathiques que le premier. Jusqu’au jour où le plus méchant d’entre eux se met à être violent avec la maman et même le petit garçon, la maman oblige donc le papa à partir en vacances et à ne revenir que lorsqu’il n’utilisera plus le fameux sifflet.

Cet album relate donc la triste histoire que de nombreuses familles peuvent vivre au quotidien et notamment les enfants à qui il est parfois difficile de faire comprendre que ce n’est pas papa (ou maman) qui est méchant mais bien « le sifflet rouge » qui les rend ainsi.

Cela traite donc un sujet plutôt lourd, c’est pourquoi je pense qu’il ne doit pas être mis dans les mains de n’importe quel jeune enfant et doit être lu et expliqué par un adulte.

Ce livre pourrait servir de support également pour les pédopsychiatre, car dans de telles situations une aide extérieure peut-être la bienvenue.

Les illustrations sont simples mais colorées et jolies afin d’attirer l’attention du petit lecteur.

Ce livre paru aux éditions d’Orbestier, la ligne jeunesse Rêves Bleus est une belle démarche et il ne faut pas hésiter à en parler autour de soi afin qu’ils parviennent aux oreilles de personnes pouvant en avoir besoin.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s